L'Accès des aide-ménagères à travail décent et digne

Les jeunes filles aide-ménagères ont présenté des sketchs et des poèmes qui ont fait larmoyé pas mal de personnes.

« Autorités maliennes, Leaders de la société civile, la Formalisation de notre embauche à l’emploi domestique améliore notre condition de travail  et de vie»  Agissez

La protection des droit de l'enfant passe par la formalisation de l'accès des filles à un emploi qui protège leurs droits.

La vice-Présidente du Parlement National des Enfants

Je me réjouis  de prendre la parole en cette grande occasion pour vous transmettre le bonjour de tous les enfants du Mali et de la Présidente empêchée pour des raisons de travail.

L’évènement qui nous rassemble ce matin s’inscrit dans le cadre de la cérémonie de lancement des séries d’activités qu’entreprendront le Parlement des enfants du Mali sur la défense des droits des aide-ménagères en collaboration avec le GRADEM.

Ces séries d’activités auront pour but ultime de pousser nos très chères filles ménagères à un éveil de conscience mais aussi et surtout de permettre à l’ensemble des acteurs que nous sommes de nous poser un certain nombre de question à savoir : qu’avons-nous fait pour défendre la cause de ces très filles ménagères ? Qu’est-ce que nous souhaiterons entreprendre  afin d’améliorer les acquis déjà comptabilisés. 

Les efforts louables consentis ne doit pas nous la part du travail non abattu. 

En 2016, sur 226 filles aide-ménagères rencontrées en commune 4,39% ont moins de 15 ans selon les statistiques de GRADEM.

Au regard de ces chiffres interpellateurs, nous devons plus que jamais nous unir en synergie d’actions afin de mieux accomplir notre mission.

Monsieur le Directeur de GRADEM

Il me plait de vous adresser notre reconnaissance pour nous avoir non seulement associé mais aussi pour le fait de nous avoir donné le leader de l’organisation de cette activité.

Un acte salutaire en ce qui concerne une participation non-figurée des enfants autour des questions les concernant.

Chers pères et mères, frères et sœurs

Il est temps pour nous de considérer ces filles comme étant des êtres proches à nous. Leur sourire, les côtoyer, partager les repas avec elles, les loger dignement, les donner des moments de divertissement sont des actes les plus simples et significatifs que nous leur devons.

     Chers invités

Je termine mes propos mon propos en remerciant tous ici présents d’avoir effectué le déplacement. 

          Vive les enfants avec un esprit sain dans un corps sain !